L'association Les Amis de Leo Drouyn vous invite à découvrir dans de conviviales rencontres, sur les pas de l'artiste archéologue du XIXe siècle, le patrimoine girondin, ses richesses architecturales, artistiques, ses paysages et son terroir...

jeudi 29 juillet 2010

description

Sortie à Saint-Macaire le 18 juillet 2010

2010-07-18 AML Saint_Macaire.jpg
[WWW]Photos de Pierre Bernard 
[WWW]Photos de Mireille Gaillac 
[WWW]Vues anciennes de Patrick Berger 
[WWW]Photos d'Yves Carlier

Saint-Macaire 

Cette journée a eu la particularité de se dérouler sur deux sites.
Visite commentée de Saint-Macaire, par Jean-Marie Billa, architecte et ancien maire de la commune, en partenariat avec le Mouvement de Sauvegarde et de Rénovation de Saint-Macaire et l’office du Tourisme macarien. Chambrée : 96 visiteurs. Temps : chaud à lourd.
La journée fut l’occasion rêvée pour présenter le nouveau dépliant Léo Drouyn Saint-Macaire. 
Visite de Saint-Macaire de 9h à 16h30.
Partenaires : Municipalité de Saint-Macaire , Mouvement de Sauvegarde et de Rénovation de Saint Macaire, Office de tourisme macarien,
Au cours de la visite de Saint-Macaire, nous avons eu le loisir d’ apprécier l’habitat composant le « Faubourg Rendesse » avec notamment de nombreuses maisons médiévales principalement des échoppes de marchands encore bien conservées datant du XIIIème siècle et du XIVème siècle. Parmi celles-ci nous avons remarqué la maison Messidan (ancienne maison Forte s’appuyant sur le rempart comme de nombreuses autres bâtisses) dont la cave voûtée exceptionnelle (non visitable actuellement), dotée de deux voûtes axiales octogonales mérite le détour. Datation XVIème et XVIIème siècle. 


Remparts de St Macaire
St Macaire doit sa prospérité économique (à partir du XIIème) grâce à son contrôle économique de la route reliant Bordeaux à Toulouse et à son port fluvial .où mouillaient les gros bateaux qui remontaient la Garonne. St-Macaire put ainsi se doter de puissants éléments de fortification. Aujourd’hui encore, des pans de remparts (XIIIème siècle) sont encore bien conservés. Par endroits, ils furent doublés. 

Place du Mercadiou (XIIIème siècle et XIVème siècle)
En gascon place du marché (mercadiou). C’est le centre de la cité médiévale. Ici, 1500 m² de forme trapézoïdale encadrée par des arcades jumelées s’ouvrant au pied des maisons sur de véritables rues couvertes qui abritaient les étals des marchands au Moyen Age.
Le relais de poste Henri IV datant du XVIème siècle.
Cette riche demeure située place du marché fut utilisée comme relais de poste. Elle bénéficie pour cela d’une cour intérieure dotée en son fond d’écuries. Une tour polygonale renferme un escalier à vis. La légende veut que Henri IV soit passé dans cette demeure. 

Les portes
Porte de Benauge (XIIIème siècle) au Nord de la cité. C’est la principale porte d’accès à la vieille ville. Son nom provient du comte de Benauge, suzerain de la cité avant que celle-ci ne devienne une commune.
Porte de Thuron (XIVème siècle) à la sortie du Faubourg est dotée d’une barbacane protégeant le premier port de St-Macaire. Un lavoir est implanté en contrebas de la porte.
Porte Rendesse (XIVème siècle) est dans son jus d’origine. C’est au XVIIème siècle que le nouveau port est installé.
Maison de Tardes (XIIIème et XVIème siècles) surnommé « château de Tardes » en raison d’une tour crénelée datant du XIXème siècle. Il s’agit d’une maison forte médiévale transformée en en hôtel particulier à la Renaissance.
Les Grottes
Galeries souterraines creusées dans le rocher supportant la ville. Elles sont la conséquence des travaux d’extraction de la pierre au XVIII ème et XIX ème siècles. Cette pierre très dure est résistante aux remontées capillaires Elle fut utilisée principalement en fondation.
La pause déjeuner s’est déroulée pendant la célébration de la fête à Léo et Gastronomie, en l’honneur de la cuisine gasconne. 

Eglise de St-Macaire
Dédiée à Saint-Sauveur, « elle est l’une des plus belles et des plus intéressantes de la Gironde et aussi l’une les plus grandes » (Léo Drouyn).
L’édifice garde de nombreuses traces de l’église romane, rebâtie au XIIème siècle sur les ruines du sanctuaire précédent. La tour hexagonale construite sur le flanc nord de la nef par les Jésuites est une tour charnier.
Elle répond à la problématique posée par la saturation des cimetières. Les corps exhumés sont montés au sommet de la tour charnier et après avoir été bénis sont lâchés dans l’ossuaire.
A l’intérieur de l’église, le chœur est peint. La palette chromatique a été modifiée. Le rouge, le jaune et la couleur orange remplacent le bleu azurite qui soulignait les scènes peintes. L’abside axiale est consacrée à l’Apocalypse de St Jean. Jean-Marie Billa a commenté les peintures de l’église donnant le sens de l’iconographie présente.
Sources :
Circuit urbain Léo Drouyn à St Macaire
édité aux Presses de l’Entre-deux-Mers
Visiter St Macaire par Jean Marie Billa Editions Sud-Ouest.
Dominique Darquest



Découverte de Saint-Macaire avec Jean-Marie Billa, architecte, et Michel Guindeuil, animateur des Médiévales.


• A l’occasion de la sortie du nouveau dépliant bleu Circuit urbain Léo Drouyn, Saint-MacaireSaint-Macaire, nous revenons dans la cité médiévale pour découvrir de nouveaux lieux patrimoniaux, que nous n’avions pas eu le temps de visiter l’an dernier avec nos amis du Moulin de Piis.
> visite guidée et commentée par Jean-Marie Billa et Michel Guindeuil, en partenariat avec le Mouvement deSauvegarde et de Rénovation de Saint-Macaire et l’Office de Tourisme macarien.
09h00 : Accueil au pied des remparts (stationnement fléché).
Présentation du nouveau dépliant Léo Drouyn/Saint-Macaire.
Visite commentée : Le Faubourg Rendesse avec la maison Messidan, les remparts de la deuxième enceinte et le Carreyrotte, la rue des Bancs et les maisons de marchands Renaissance, la rue Eyquem et l’hôtel de Gassies, le Mercadiou et l’ancien relai de poste, les portes et le Palais du Thuron, le «château de Tardes» et la réutilisation des monuments, etc...
12h30 : pause déjeuner place Carnot à l’occasion de la journée «Fête à Léo et Gastronomie» organisée par le Mouvement de Sauvegarde et de Rénovation de Saint-Macaire : possibilité de déguster des assiettes composées de produits du terroir ou pique-nique tiré du sac.
14h30 : Débats et démonstrations relatifs à la cuisine gasconne et parallèlement, présentation de la chapelle Saint-Michel (située dans la tour charnier de l’église Saint-Sauveur) et des carrières souterraines
16h00 : Rassemblement au pied des remparts
16h30 : départ pour La Réole.
Manifestation gratuite
Informations :
Office de Tourisme macarien
8 rue du Canton, 33 490 Saint-Macaire
Tél : 05 56 63 32 14
Courriel : saintmacaire@entredeuxmers.com