L'association Les Amis de Leo Drouyn vous invite à découvrir dans de conviviales rencontres, sur les pas de l'artiste archéologue du XIXe siècle, le patrimoine girondin, ses richesses architecturales, artistiques, ses paysages et son terroir...

vendredi 17 juillet 2009

description

Sortie au pays foyen 11 juillet 2009

[WWW]Diaporama d'Yves Carlier
 Beaucoup de monde sur la rocade bordelaise, en cette fin de semaine, et encore du monde jusqu’à Port Sainte Foy,sur la D136… 
Mais à 9h30 tous les participants sont à la Maison du Tourisme et du Vin
où se trouve aussi le musée de la batellerie. Nous sommes alors accueillis par M. Jacques FEIX, maire de la commune, et Bernard Larrieu qui nous ont nous proposé l’ exposition : « Léo Drouyn en Pays Foyen ». Puis c’est la
présentation des intervenants de la journée, suivie du départ pour accéder rapidement à la côte du « Haut Faurel », joli chemin ombragé à la sortie du village. Il nous conduit au château de la Ressaudie, dont la présentation nous est faite par M. Jacques PUYAUBERT, et  Nathalie LECLERC. Là, nous apprenons que les cyprès que l’on rencontre à l’entrée de nombreuses allées menant à un château caractérisent les maisons 
protestantes. ( Nous vous donnerons bientôt l’explication…) 

Port_Sainte-Foy.jpg
Port Sainte-Foy
Maison du Vin.jpg
M Jacques REIX.JPG

Maison du Tourisme et du Vin
                    M Jacques REIX

LES PRINCIPAUX INTERVENANTS.JPG
ARRIVEE COTE DU HAUT FAUREL.JPG 
CHATEAU DE LA RESSAUDIE.JPG           
Les principaux intervenants
Château de la Ressaudie
 Arrivée côte du Haut Faurel
Jacques PUYAUBERT.JPG
Nathalie LECLERC.JPG
         
Jacques PUYAUBERT    
Nathalie LECLERC



Nous partons alors vers le moulin de la Rouquette que nous atteindrons après avoir traverser la Propriété de M. CAMPESATO qui est originaire du lieu, mais qui est parti travailler à Paris avant sa vingtième année, pour revenir s’y installer et créer, son petit paradis (un étang ) où vivent des oies Bernaches. Ainsi qu’une multitude de lapins…Mais il a aussi une volière où il a pu faire nicher et se reproduire des palombes ! Quant à sa passion pour la botanique on la retrouve tant au niveau de ses nénuphars, que des rosiers 
qu'il greffe avec plaisir. 

Si la montée suivante vers le moulin de la Rouquette fut courte(10), elle nous a permis de voir la polyculture locale, qui entoure quelques vignes !
Arrivés au moulin (13) c’est M. Jacques PUYAUBERT qui nous l’a présenté, et si M Feix nous avait fait part de son achat récent par la commune, lui nous a expliqué qu’il avait au préalable été acquis par M. Trigano, mais n’a jamais vu la création d’un village de vacances, d’un Club ! A cet endroit nous avons apprécié la diversité des paysages et des cultures. 
M CAMPESATO.JPG
M. CAMPESATO
BERNACHES DE M CAMPESATO.JPG
Les bernaches de M. CAMPESATO










La rapide descente vers le Moulin de la Ferraille(16) nous a conduits en bordure du 
plateau à un éperon d’où la vue sur la vallée était magnifique, et là, c’est Mme Nathalie LECLERCqui nous a présenté les villes de la Communauté de Communes de Sainte Foy(17). Son commentaire fut suivi d’une présentation du vignoble local par M. Philippe ROUDIE(18), qui nous expliqua qu’après avoir obtenu l’appellation «  Sainte Foy – Bordeaux », les viticulteurs d’aujourd’hui préféraient souvent celle de Bordeaux Supérieur ! Un des exemples des difficultés rencontrées au travers nos 54 appellations bordelaises…
En prenant le tout proche chemin du Passeur, qui est aussi celui d’une voie Jacquaire, nous sommes parvenus à la plage des Bardonnets, pour l’apéritif, où nous avons retrouvé
M. CAMPESATO, sa femme et leur petit-fils…avant de passer à table(19). 
   

Puis retournant légèrement sur nos pas, nous sommes arrivés au Pavillon de Guyenne, un des vingt trois établissements français de la fondation John Bost, accueillis par M. Pierre POINSIGNON (21) son directeur actuel. Cet établissement s"occupe d’une trentaine de personnes atteintes de troubles du comportement. 

Continuant dans le parc, nous atteignons alors un bâtiment particulier que nous présente le Pasteur Marc VERGNIOL(20),(22) : celui de l’ancienne Colonie Pénitentiaire Agricole de Sainte Foy. Sa sincérité et son enthousiasme nous sont utiles pour écouter la vie difficile de ces jeunes gens marginaux, et un rapprochement est aussi évoqué avec la prison pour femmes de Cadillac. Nous visitons ensuite les six cellules toujours visibles(23) …

Enfin il est l’heure de rentrer à la Maison de du Vin et du Tourisme, car nous avons rendez-vous avec les bateliers, dans leur musée. Le long de la Dordogne(24) nous pouvons aussi voir quelques bancs de poissons (25), et après un rapide rafraîchissement, nous changeons d’étage pour voir les nombreuses maquettes et information sur la vie près de, et grâce à : la rivière. (26) 

C'est enfin l’heure d’aller assister au pied du musée, au « Pavillon de la Félibrée » au spectacle folklorique local de : « LAS DELOUTAS DAU CANTO » (27) - Les Etincelles du Foyer- à qui les jolis costumes ont dû tenir très chaud, mais qui n’ont pas hésité à nous montrer leur savoir-faire, même si une partie de leur troupe, (28) (29), les plus jeunes, avaient profité des quelques jours sans travail pour partir en famille… 

Alors, la journée étant finie, je n’ai pas pu résister à une petite promenade dans la Bastide de Sainte Foy, avant de retourner sur Bordeaux. 

Et je tiens a remercier sincèrement Yves CARLIER pour ses photos qu’il nous permet de partager, nous permettant de revivre cette belle journée. (30)

J.F Piedrafita




Afficher Balades 2009 sur une carte plus grande
– Port-Sainte-Foy
Départ : Maison du fleuve et du vin – 09h30 – à pied
Journée de découverte du pays foyen et de ses ports, de l'autre côté de la rivière cette fois, à Port-Sainte-Foy-et-Ponchapt, dans le département de la Dordogne, mais, avec toujours en point de mire, la bastide de Sainte-Foy, la Dordogne, ses chemins de halage... et le vignoble du pays foyen !