L'association Les Amis de Leo Drouyn vous invite à découvrir dans de conviviales rencontres, sur les pas de l'artiste archéologue du XIXe siècle, le patrimoine girondin, ses richesses architecturales, artistiques, ses paysages et son terroir...

samedi 11 juillet 2015

Cabanac-Villagrains et Saint Emilion: un beau week-end


Fin de semaine chargée pour les Amis de Léo...


Tout a commencé le samedi au pied de l'église à Cabanac-Villagrains. Enfin celle de Cabanac : Saint Martin.

St.Martin de Cabanac

Car comme son nom l'indique, la commune est composée de deux villages: Cabanac et Villagrains.

Lavoir à Cabanac

Ce qui fait que beaucoup de choses y sont en double: lavoir, prison, salles des fêtes, église mais une seule mairie et un seul groupe scolaire.
C'est en 1549 que le seigneur de Saint Magne vend ses terres de Villagrains au Comte de Ségur seigneur de Cabanac. Le centre de Villagrains se situait à l'époque au vieux bourg près de la source, aujourd'hui captée, où l'on trouvait l'église, le cimetière et plusieurs maisons.


Seuls des vestiges restent du vieux bourg, délaissé par les habitants au XIXe lors de la création du réseau routier, au profit du village actuel dit le Haut-Villagrains.



Mais avant de nous rendre sur ces lieux, nous commencerons par la visite de l'église Saint Martin. Et pour mieux comprendre le pourquoi du monument dans son état actuel suivre ce lien >>>>>>ici.


La vrai ballade commence alors. Pas encore trop chaud, mais le soleil darde déjà des rayons prometteurs pour la suite de la journée, fort heureusement, très bien organisée, sécurisée et ravitaillée en eau fraîche.
Nous passons au Moulin de Lapujade, au bord du Gat Mort (prononcer gatte), et atteignons le Vieux Bourg. Puis nos pas nous conduisent à Villagrains où nous pourrons nous restaurer de façon bien méritée.




Pas question de faire la sieste nous voilà donc repartis. Premier arrêt à l'airial. Ce terme francisé du gascon définit la terre communautaire autour de laquelle s’organisent les oustaus (maisons landaises) des différentes familles de la communauté (maison du maître, des métayers, du meunier), leurs multiples dépendances, (porcheries, granges, bergeries, hangars à charrettes), four, puits (à balancier ou à crochet), poulaillers haut perchés pour maintenir les bêtes à l’abri des prédateurs et le tas de fumier. Planté de feuillus (chênes tauzinschâtaigniersarbres fruitiers) et parfois d’un pin parasol symbolisant la propriété, il est ouvert à la circulation des hommes mais aussi des animaux de la ferme qui le fertilisent : les vaches qui y paissent tandis que les volailles, pintades et dindons y circulent en liberté.(source Wikipédia).




Ce paysage tranche avec celui de la forêt des Landes où nous attendent Denise Gourbin (ancienne résinière et doyenne des Cabanacais) et Marcel Gans. Ce dernier va nous faire une démonstration de gemmage avec les outils de l'époque.





Un moment de pur bonheur.

Notre périple se poursuit et nous découvrons plein d'autres merveilles (Pas des vaches, la propriété des "Bruyères", le château de Cabanac, et le site des Mottes).

C'est bien fatigués, mais fort contents que nous terminerons la journée en compagnie du Faburden Quintet.

Pour revisiter en image >>>>>>Album FAL- Cabanac et Villagrains


************************************************************************************************************************************************************




Les plus courageux se sont retrouvés le lendemain à Saint Emilion. Rendez vous avait été donné au Château Soutard pour une boucle autour du village entre vignes et châteaux.

Mais c'est du Château Larmande que nous démarrerons réellement
une journée qui s'annonce elle aussi très chaude. C'est aussi là que nous terminerons sous les ombrages, un verre à la main, en écoutant Brassens revisité par le trio Demain la Veille pour le plaisir de tous.



Un très grand merci à Mamac, Laurent et Alexandra que vous pouvez retrouver sur le site: www.demainlaveille.eu




Merci aussi à toute l'équipe de l'association Rouge de Rouge pour la préparation et l'organisation de cette randonnée découverte sur la jurade de Saint Emilion. Merci à Christophe Métreau et Philippe Roudié pour la clarté de leurs commentaires sur la lecture des paysages et descriptions du patrimoine au combien riche de ce secteur girondin.

Pour revisiter en image >>>>>>Album FAL- Autour de Saint Emilion