L'association Les Amis de Leo Drouyn vous invite à découvrir dans de conviviales rencontres, sur les pas de l'artiste archéologue du XIXe siècle, le patrimoine girondin, ses richesses architecturales, artistiques, ses paysages et son terroir...

samedi 24 septembre 2011

description

Sortie en Pays de Branne le 3 septembre 2011

Photos d'Yves Carlier
«Un bol d’air» pédestre entre églises et châteaux autour de St Germain du Puch
Les propriétaires du château du Grand Puch ont offert le café de bienvenue aux 150 pèlerins du jour ayant répondu

à l’appel de la F.A.L (Fête à Léo). Nous fûmes accueillis au milieu de la magistrale allée d’accès au château du Grand Puch, but ultime de notre périple pédestre. La pluie menaçante en début de journée n’a pas jeté son dévolu sur les randonneurs, excepté pendant quelques secondes au cours de la pause déjeuner. Nous fûmes guidés, toute la
journée, par les bénévoles de l’association « le Bol Air » et accueillis gentiment par les propriétaires des châteaux visités. 



Le premier d’entre eux fut le château Goudichaud : Il fut construit à la fin du XVIIIème siècle par monsieur de Merlet, conseillé au parlement de Bordeaux. C’est un château d’investissement d’un noble bordelais. Beaucoup de propriétés de ce type ont pris forme dans l’Entre-deux-Mers et dans ce coin peu éloigné de Bordeaux. Les charges versées par le roi permirent l’acquisition de propriétés foncières. N’oublions pas que nous ne sommes qu’à deux heures de calèche de Bordeaux. Une partie de la richesse architecturale locale se trouve dans ces lieux. La façade possède un avant-corps en légère saillie. Il est surmonté d’un fronton cintré, décoré de vases fleuris sculptés. Trois travées de fenêtres composent le rez-de-chaussée et l’étage, de part et d’autre de l’avancée centrale.


Eglise de St Germain du Puch :
Cette église est érigée sur une butte. Des fouilles ont révélé l’existence d’un ancien site gallo-romain. De nombreuses mosaïques polychromes mises en valeur dans le cœur de l’église, sous une trappe vitrée confirment la présence de l’aristocratie romaine. Une immense villa gallo-romaine datée du IVème siècle, époque du poète Ausone (Decimus Magnus Ausonius, vers 310-vers 395) occupait la totalité de la surface couverte par le village de St Germain du Puch. Quelques traces archéologiques attesteraient une présence humaine encore plus lointaine. Une nécropole mérovingienne a occupé le site. La dédicace à St Germain permet, grâce à «l’angiotoponymie», de dater l’église vers le 7ème siècle. Elle subira les vicissitudes de l’histoire. Le bas-côté élevé sur le flan nord de l’édifice est dédié à St Vincent. Il est daté de la fin du XVème siècle. De l’église romane il ne reste plus qu’une partie du mur sud de la nef, au plafond lambrissé. Il fait suite à l’effondrement des voûtes d’ogives au XVIIIème siècle. Une abside en hémicycle a été reconstruite en 1862. La croisée de transept est voûtée. L’arc triomphal est de plein cintre. Des contre-forts à glacis assurent la stabilité de l’édifice. Présence de fenêtres romanes. Une tour-clocher à l’extérieur donne une certaine prestance à l’édifice. Léo Drouyn l’a visité en 1864. Il était déjà très restauré : « la nef a été refaite ou du moins très modifiée dans ces derniers temps ainsi que son abside ornée d’arcatures en plein cintre ». Il regrettera aussi le récent agrandissement « …pour y placer de fort laids vitraux »


Château Larquey :
La bâtisse actuelle du XVIIIème siècle a une belle façade Directoire. L’ensemble jouxte les ruines de l’ancien château des XIIIème et XVème siècles. Selon la légende, c’est dans ce château que le chef vaincu de la bataille de Castillon (fin de la Guerre de Cent Ans) aurait battu en retraite avec sa cavalerie pour aller embarquer sur la flotte anglaise. Présence d’un pigeonnier qui n’est pas une fuie seigneuriale.


Château Jonquière:
Construit au cours du XVIIIème siècle, il offrait encore il y a quelques décennies une construction disparate. Il est actuellement en l’état de ruines et la proie des ronciers.


Château Fourton la Garenne :
Propriété familiale, viticole, agricole et arboricole. Accueil des promeneurs pour le pique-nique, notamment à l’abri de la pluie sous d’immenses serres. Présence surprenante de yourtes (tourisme vert), d’un four à pruneaux consacré à la production de prune d’ente, le tout dominé par une éolienne qui assure le captage et l’amenée d’eau à la propriété.


Château du Petit Puch :
Il fut construit sur lettres patentes de 1337, par lesquelles Edouard III d’Angleterre concéda à Raymond du Puch « droit de haute et basse justice » sur ses domaines d’Entre-deux-Mers. Le seigneur autorisa la fortification du Petit Puch et la construction du château le Grand Puch. Après avoir été pillé, le château du Petit Puch fut reconstruit dans son état actuel par Guillaume de Buysson, procureur au parlement de Bordeaux. Il appartint par le jeu des successions à la famille de Ségur, puis au colonel du Barry, beau-frère de Mme du Barry, maîtresse du roi Louis XV. Léo a laissé un dessin de ce château. Il s’agirait d’un édifice du XVIème siècle, à haut comble, auquel on accède par une cour carrée. Un petit pavillon à pignon aigu fut construit devant au XVIIème siècle, avec une belle porte encadrée de pilastres plats surmontés de boules, avec un fronton à volutes.


Château du Grand Puch :
Sa construction date de la seconde moitié du XIVème siècle. Il se présente comme un quadrilatère entouré d’un fossé taillé dans le calcaire. Il est remarquable par son architecture castrale. Nous relevons la présence de meurtrières et de modillons sur l’échauguette. Les douves, sans eau, ont fourni les pierres nécessaires à la construction du château. L’extraction de la pierre a façonné des carrières qui furent longtemps des champignonnières. Cette activité cessera au cours des années 1970. La façade principale est flanquée de deux hautes tours octogonales. Malgré les différentes restaurations et modifications successives des XVIIème et XIXème siècles, le Grand Puch reste un beau spécimen de l’architecture gasconne de la première moitié du XIVème siècle. Léo Drouyn a adoré ce château. Il en a fait de nombreux dessins et réalisé des gravures. Lors de son passage au XIXème siècle, le bâtiment offrait un aspect intact. Léo situa le château de la façon suivante : « …est bâti sur le versant du plateau qui borde la rive droite du Gestas, au sud-ouest et à 2 kilomètres environ de l’église de St Germain du Puch… ». La gravure qu’il publia dans la « Guienne militaire » montre la façade principale et décrit précisément le reste du bâtiment. Le réaménagement au XIXème siècle est déploré par Léo Drouyn à demi-mot « …les merlons des créneaux ont été enlevés et quant à refaire la galerie qui enveloppe le chemin de ronde, on l’a ornée de quatre feuilles qui ne se rencontrent nulle part et à aucune époque dans les monuments militaires ». C’est actuellement une propriété viticole et agricole. C’est dans ce cadre magnifique que le Syndicat d’Initiative de Branne nous a offert un cocktail de clôture de la journée avec dégustation des vins de la propriété et animation musicale assurée par le groupe « Irish Times ».


Sources :

Intervenants du jour.
A.H.B (Association Historique des pays de Branne)
Circuit Léo Drouyn Châteaux et maisons fortes en pays de Branne.



Dominique Darquest








En Pays de Branne, à Saint-Germain-du-Puch


Circuit pédestre châteaux et églises romanes.
• Journée découverte à pied (12 km env.) du patrimoine de la commune de Saint-Germain du Puch, en partenariat avec le Syndicat d’Initiative des Pays de Branne Entre-deux-Mers, les associations de randonneurs Bol d’Air de St Germain du Puch, Rando-découverte de Tizac de Curton, l’Association Historique des Pays de Branne (A.H.B.), la Municipalité de Saint-Germain du Puch et les Amis de Léo Drouyn.

> Visite guidée et commentée par Jean-Luc Piat et Bernard Larrieu (Association Historique des Pays de Branne) ainsi que pas certains propriétaires des lieux visités.

> Animation musicale offerte par l'A.H.B.

A partir de 08h30 : Accueil au château du Grand-Puch (à côté de l’église) autour d’un petit déjeuner convivial offert par la municipalité de Saint Germain du Puch

09h00 : Départ de la randonnée

Vers Château Goudichaud

Eglise de Saint-Germain du Puch

12h30 : Pique-nique tiré du sac au château Fourton la Garenne, à Nérigean

Château Larquey

Château du Petit Puch

Château Jonqueyre

Château du Grand Puch

18h00 : final

Animation musicale

Buffet de clôture organisé par le S.I. de Branne.

Participation aux frais :

2 euros par personne

(Syndicat d’Initiative)

Informations

Syndicat d’Initiative des Pays de Branne Entre-deux-Mers

29 rue Emmanuel Roy

Tél : 05 57 74 90 24