L'association Les Amis de Leo Drouyn vous invite à découvrir dans de conviviales rencontres, sur les pas de l'artiste archéologue du XIXe siècle, le patrimoine girondin, ses richesses architecturales, artistiques, ses paysages et son terroir...

jeudi 29 juillet 2010

description

Sortie au Pays de Pellegrue le 24 juillet 2010

2010-07-24 Pellegrue.JPG
[WWW]Photos d'Yves Carlier
 Pays de Pellegrue 
Quelques rendez-vous manqués,( églises fermées ) des dégustations de qualité.
Balade pédestre, empruntant un circuit terroir et paysage de 12 km autour de Pellegrue. Très bonne chambrée ( 120 personnes ). Journée organisée en partenariat avec les Jeunes Amis du Terroir de Pellegrue, des communes de Pellegrue, Caplong et Lanerrouat, de la Communauté des Communes, de l’Office du Tourisme de Pellegrue, la cave
coopérative de Landerrouat et des propriétaires des domaines traversés. Visite guidée par l’Association des Randonneurs de Pellegrue. Commentaires assurés par Bernard Larrieu. et mr J.Bluteau maire de Pellegrue.
Accueil des marcheurs devant la halle de la Bastide de Pellegrue dès 9 heures avec le traditionnel café « bienvenu » accompagné de quelques douceurs. La présentation du programme de la journée fut assurée par Bernard Larrieu . Mr J.Bluteau maire de Pellegrue a libéré les marcheurs après avoir adressé quelques mots amicaux et d’encouragement à l’attention des marcheurs.
Auparavant, B.Larrieu nous avait décrit le nouveau guide Circuit urbain Léo Drouyn à Pellegrue. Il profita de l’opportunité qui se présentait à lui pour nous rappeler que nous séjournions dans une des sept bastides de l’Entre-deux-Mers. Elles ont vu le jour au 13 ème siècle. Ces « villes nouvelles » voulues par le roi duc avaient pour objectif de « mailler » un territoire ( l’Entre-deux-Mers) dans lequel °l’habitat était très dispersé tout en sécurisant les échanges commerciaux. Pellegrue fut une bastide ducale puis royale longtemps sous influence protestante. Nous étions alors en pays huguenot. Certains seigneurs locaux sollicités ont saisi rapidement l’intérêt de cette initiative. Chaque ville fortifiée était organisée autour d’une place centrale ( rappelant l’agora romaine ) pouvant accueillir une halle ( marché couvert ) selon un plan d’urbanisme spécifique qui tenait compte du relief et de l’état des lieux existant. 


Le circuit proposé a conduit le groupe, à travers une campagne au relief mouvementé, où vignes et champs de tournesols se disputèrent l’attention des marcheurs. 

Maison Forte de Jude
Peu connue, car peu de documentation disponible, cette bâtisse porterait le nom d’une famille renommée localement.. Nous sommes entre la fin de la Guerre de Cent ans et le début des guerres de Religion. La période est instable. Les troubles sont nombreux. L’insécurité est permanente. Les propriétaires avaient les moyens de fortifier la construction. Des tours ont été construites équipées de bouches à feux. Une seule d’entre elles  reste encore visible. Jusqu’ à quand ? La façade du bâtiment date du XVI ème siècle. La tour daterait de la fin du XV ème début XVI ème siècle.
B.Larrieu rappela que la commune de Pellegrue a uue superficie importante car elle regroupe cinq anciennes paroisses médiévales. Elles lui furent rattachées au moment de la Révolution.
Cette commune est riche de petites églises dont il est malheureusement de plus en plus difficile d’assurer l’entretien. 

L’Eglise saint Laurent de Servolles fut restaurée au cours des années 1990. Léo Drouyn ne la pas trouvé dans le même état lors de sa visite en 1867. Accompagné de son ami Trapaud de Colombe il la décrivit ainsi :« Petite église isolée à chevet droit, dont la façade occidentale est surmontée d’un clocher pignon percé d’une baie. La porte est ogivale retombant sur des consoles….Cette église paraît du XIV ème siècle ». Langio-toponymie a permis de vérifier la datation de l’église grâce au saint ( Laurent ) au quel elle est dédiée.
Un généreux mécène a fait don de 50000 euros, à la commune, pour que celle-ci entreprenne les travaux de restauration à l’intérieur de l’édifice.
Chemin faisant, arrêt dégustation au Château Pavarie A.O.C Bordeaux rouge dont le dernier millésime promet beaucoup. 

Mairie de Caplong: Accueil assuré par les élus de la commune, généreux hôtes nous offrant le verre de l’amitié, frais, apprécié comme il se doit par ces temps de forte chaleur.
L’église de Caplong présente aujourd’hui un aspect bien différent de celle vue par Léo Drouyn lors de sa visite. Elle est datée du XVI ème siècle. Le cardinal Donnet a fait élever un clocher afin de lui donner une prestance plus ostentatoire. Le chœur est en cul de four. La nef se termine par une double porte intérieur et extérieur assez rare pour être remarquée. Autre particularité : Nous noterons la présence d’une frise parcourant l’ensemble du périmètre intérieur.
Halte repas proposée sur les bords d’un étang privé dont la fraîcheur salvatrice fut appréciée. De copieux paniers pique-nique, furent distribués par les Jeunes Amis du terroir, aux gourmands qui les avaient réservé au préalable. 

Eglise de Landerrouat ( fermée pour cause de mariage ) n’a dévoilé que sa restauration extérieure. Des pierres rubéfiées ( portant des traces d’incendies) témoignent des tensions qui émaillèrent la vie locale. L’ouvrage initial fut détruit au cours de la guerre de Cent Ans. Les fondations romanes attestent de la présence ancienne d’une forteresse sur le site. La porte est du XIV ème siècle. Présence d’un mur clocher.
Cave coopérative de Landerrouat : Nouvelle dégustation au cours de la journée. Cet exercice des plus agréable clôtura la présentation de la « chaîne d’élaboration du vin » mis en œuvre dans cette cave coopérative. 

Le retour vers le stade de Pellegrue se fit en bus. Une démonstration du jeu occitan « lou bastoun » fut proposée aux marcheurs encore affûtés après la balade. Ce jeu ancien a des similitudes avec le Base-Ball américain. Il requière comme ce dernier des qualités d’adresse, de vitesse et de force. La soirée s’est achevée comme elle avait débuté. Sous la Halle de Pellegrue, de construction métallique qui remplaça celle dessinée par Gabriel Trapaud de Colombe vers 1867 alors en bois et recouverte de tuile.
Références :
Circuit urbain Léo Drouyn à Pellegrue
Editions de l’Entre-deux-Mers
Dominique Darquest




Pays de Pellegrue - Circuit terroir, patrimoine... et Occitanie !
Passer le week-end en Haut Entre-deux-Mers ? tourisme.entredeuxmers.com
Samedi 24 juillet
Randonnée pédestre Pellegrue-Caplong-Landerrouat et soirée terroir sous la Halle.
• Journée de découverte à pied (15 km env.) du pays de Pellegrue, en partenariat avec les Jeunes Amis du Terroir de Pellegrue, les communes de Pellegrue, Caplong et Landerrouat, la Communauté de communes de Pellegrue, l’Association des Randonneurs de Pellegrue, l’Office de Tourisme de Pellegrue, la Cave coopérative de Landerrouat et les propriétaires des domaines visités.
> Visite guidée par l’Association des Randonneurs de Pellegrue et commentée par Bernard Larrieu pour les monuments. Participation exceptionnelle d’Alain Pierre et Mélanie Duchamp, responsables de l’enseignement de l’Occitan au collège de Pellegrue ; démonstration du jeu traditionnel occitan lou bastoun, qui se joue avec des bouteilles de vin en bois.
09h00 : Accueil place centrale, halle de la Bastide de Pellegrue (M. J. Bluteau, maire)
Maison forte des Judes
Eglise de St Laurent (Pellegrue)
Domaine de La Roque (dégustation)
Arrivée à Caplong
13h00 : Caplong : Panier gourmand proposé par les Jeunes Amis du Terroir de Pellegrue avec foie gras, salade gésier, fromage, fruit, gâteau, vin et café, sur réservation (*)
Eglise de Caplong
Eglise de Landerrouat (sous réserve de mariage)
Cave coopérative de Landerrouat
Retour au stade de Pellegrue en autobus
17h30 : stade de Pellegrue, démonstration du jeu occitan lou bastoun, avec participation possible de randonneurs affûtés pour ce jeu spectaculaire demandant des qualités d’adresse, de vitesse et de force, originaire de Pellegrue. Présentation par Alain Pierre et Mélanie Duchamp.
19h30 : Halle de Pellegrue
Soirée organisée par les Jeunes Amis du Terroir de Pellegrue.
Marché du terroir, stand d’artisans et restauration sur place au gré du marché local (pain, huîtres, salades, légumes, fromages, grillades de boeuf et de magret, vins du terroir...).
> Soirée animée par les groupes Zebrathong et Cap Groove.
(*) Pass repas du midi + randonnée : 13 euros (sinon 12 euros le panier gourmand pour les non-randonneurs). Moins de 12 ans : 10 euros.
Pour les randonneurs qui pique-niquent, participation à la randonnée : 2 euros (transport en autobus en fin d’après-midi Landerrouat-Pellegrue compris dans le forfait)
Informations et réservations pour le Pass repas du midi
Bureau d’accueil touristique de Pellegrue,
21, rue de la République
Tel : 05 56 61 37 80 ou 06 74 09 97 39